Breizh bocage est un dispositif d'aide visant la création et la reconstitution d'un maillage bocager (réseau de haies et talus) dans le cadre d'opérations collectives.

Ce programme bénéficie du soutien de l'Union européenne via le FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) à 42,40 % et de l'Agence de l'eau Loire Bretagne à 37,60 %. Les 20% restants sont à la charge de la CCPI.

Lien vers la page FEADER de la Commission européenne : http://ec.europa.eu/agriculture/rural-development-2014-2020/index_fr.htm

Lien vers le site des financements européens en Bretagne : http://europe.bzh/jcms/wcrb_223387/fr/accueil

 

Afin de pouvoir mettre en œuvre un programme Breizh bocage sur son territoire, la CCPI a du élaborer sa "stratégie territoriale". Il s'agit d'une analyse globale du territoire en vue de définir les priorités d'actions. La stratégie territoriale de la CCPI constitue la feuille de route de cinq années d'actions en faveur du bocage.

Consulter la stratégie territoriale de la CCPI.

Les zones d'interventions prioritaires

L'enjeu prioritaire pour la CCPI dans la mise en œuvre du programme Breizh bocage est l'enjeu "qualité de l'eau". Ainsi, la création et reconstitution du bocage est envisagée afin de réduire les transferts de polluants d'origine agricole vers les eaux superficielles dans le but d'améliorer la qualité des eaux de surface et des eaux de baignade.

Des zones d'intervention prioritaire ont été définies :

  • En priorité 1 on trouve les "bassins versants plage" dont la qualité des eaux de baignade, en 2014, est insuffisante et dont les données nitrates semblent confirmer une influence d'origine agricole de la pollution (Porsmoguer-Kerhornou, Illien, Château, Tréompan, Trois Moutons, Kouer ar Frout).
  • En priorité 2 sont inscrits les sous bassins versants situés sur des "bassins versants SAGE" identifiés comme prioritaires pour le paramètre phosphore dans le PAGD, et dont les analyses, réalisées sur l'année hydrologique 2014-2015 par le SAGE du Bas Léon, ont montré un dépassement de 0,20 mg /l (seuil du bon état) pour le paramètre phosphore total (Penfoul, Rocard, Gwentrez ainsi que Pen Prad, Lambert, Le Rest, Locmeven et Mesquernic en lien avec des problématiques locales d'érosion).
  • En priorité 3 on trouve les sous bassins versants dont les analyses, réalisées sur l'année hydrologique 2014-2015 par le SAGE du Bas Léon, ont montré un dépassement de 0,20 mg /l (seuil du bon état) pour le paramètre phosphore total mais situés dans un "bassin versant SAGE" non prioritaire vis-à-vis du paramètre phosphore (Porspaul, Déolen, Porsmilin, Goazel, Kerjean et ses deux affluents rive gauche).

L'élaboration de projets bocagers

Les gestionnaires concernés par des projets de création de bocage ont été recensés par la CCPI. Ils seront contactés par des conseillers de la chambre d'agriculture du Finistère, sur les années 2016 à 2018, en vue d'élaborer un projet bocager. Le projet bocager définit les travaux de création, amélioration, restauration du bocage sur lesquels le gestionnaire s'engage par la signature d'une convention.

Des projets situés en dehors des zones d'interventions prioritaires peuvent être éligibles s'ils respectent l'enjeu d'amélioration de la qualité de l'eau.

Les travaux bocagers

Les travaux qui peuvent être proposés sont les suivants :

Travaux de talutage :

  • Création de talus enherbé ou planté,
  • Création de billon (petit talus) planté,
  • Rénovation de talus dégradés (creux, brèches)

Travaux de plantation :

  • Travaux préparatoires, débroussaillage, travail du sol permettant un bon enracinement,
  • Fourniture des plants et plantation,
  • Restauration de haies à plat dégradées,
  • Fourniture et mise en place de protections individuelles, en réponse à une problématique identifiée,
  • Fourniture et installation de paillage biodégradable (obligatoire),
  • Regarni des plants,
  • Entretien 4 ans après plantation.

Travaux annexes à vocation hydraulique :

  • Déplacement d'une entrée de champ,
  • Création d'un fossé enherbé et fermé,
  • Création d'un bassin tampon de sédimentation.

Les autres dispositifs en faveur du bocage et du boisement

Aide en faveur du bocage Iroisien

La Communauté de communes du Pays d'Iroise propose une aide financière à la création de haies et de talus de petites longueurs.

Les aides de la CCPI pour la réalisation de haies et de talus.

Programme Bocage du Conseil Départemental du Finistère

Dispositif d'aide du Conseil Départemental du Finistère pour la réalisation de travaux de construction ou de rénovation de talus de plein champs, la restauration ou la plantation de haies bocagères de plein champs, de bandes boisées, ayant pour fonction la reconstitution ou la conservation du bocage, la lutte contre l'érosion, la protection de la ressource en eau, la préservation de la biodiversité et des paysages.

Informations et conditions sur le site : https://www.finistere.fr/A-votre-service/Professionnels/Aides-subventions/Programme-Bocage

Breizh forêt bois

Pour accompagner les propriétaires fonciers dans le boisement ou le reboisement de leurs terrains, l'Europe, l'État, la Région Bretagne et les Départements bretons ouvrent un nouveau dispositif d'aides financières pour la période 2015-2020. Retrouvez toutes les informations sur le site de Breizh forêt bois : http://www.breizhforetbois.com/

 

Contact : Aude MAHOT au 02.98.84.39.36 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.